mardi 22 septembre 2015

Mes lectures de fac

Hello, 
Eh oui après vous avoir parlé hier de ma nouvelle organisation 
je tenais à vous présenter les livres que je dois lire à la fac. 
Bon il n'y en a pas trois tonnes mais quand même quelques uns
Alors c'est parti.



Madame de La Fayette, La princesse de Montpensier


A la fin de la Renaissance, le duc de Guise s'éprend de Mlle de Mézières.
Mais bien qu'elle l'aime aussi, la jeune fille est contrainte d'épouser le prince de Montpensier. Trois ans plus tard, un jour qu'il a perdu son chemin près du château de la princesse, le duc la rencontre au bord d'une rivière où elle est venue se reposer : elle rougit à sa vue, et lui-même comprend aussitôt que sa propre passion n'est pas morte. Publié en 1662, le court récit de La Princesse de Montpensier fonde l'art classique de la nouvelle.
Plus concise encore, et sans doute écrite la première, La Comtesse de Tende, qui resta inédite jusqu'au XVIIIe siècle, raconte elle aussi l'histoire d'un amour adultère, mais d'une noirceur plus grande. Car la noblesse et la magnificence des personnages ne doivent pas nous tromper. Mme de Lafayette jette sur la condition humaine un regard sombre et les deux héroïnes sont précipitées à l'abîme : La Princesse de Clèves leur fera bien plus tard écho.

Madame de la Fayette, La princesse de Clèves


" Je vais vous faire un aveu que l'on n'a jamais fait à un mari... " Sincère, tourmentée, la princesse de Clèves ne parvient plus à taire ses sentiments. Elle brûle d'amour depuis trop longtemps pour le duc de Nemours, l'un des plus beaux fleurons de la cour d'Henri II. Son désir est ardent ! Désespéré ! Mais elle a juré fidélité à son époux, le prince de Clèves
Elle aspire au bonheur et ne peut brader sa vertu. Elle veut aimer sans trahir... Cruel dilemme ! Faut-il donc renoncer au monde ? Faire ainsi le malheur d'un mari et d'un amant ? La mort est-elle préférable aux affres de l'amour ? Du mariage au déchirement, de la pudeur au sacrifice... Madame de La Fayette exprime jusque dans ses plus impudiques silences la langue subtile de la passion

Jean de Léry, Histoire d'un voyage faict en la terre du Brésil 


Il y a plus de quatre cents ans, à dix mille kilomètres de la France, dans l'actuelle baie de Rio de Janeiro, des protestants français s'installent pour fonder une colonie. Leur chef, tyrannique et cruel, les contraint à un travail épuisant.
Il chasse de la colonie Jean de Léry et ses compagnons qui se sont rebellés contre lui et qui partent vivre parmi les Indiens. Faune, flore, us et coutumes des indigènes, rien ne manque à la description du monde nouveau qu'ils découvrent alors. Spectacle enchanté d'une nature exubérante et féconde, émerveillement toujours renouvelé devant des Indiens terribles et fascinants... Jean de Léry nous convie à un voyage dans le temps et dans l'espace pour revivre avec lui l'aventure de sa vie.

Robert Louis Stevenson, The Strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde (cours d'anglais)


La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l'homme pressé.rnUne fillette, par mégarde, le heurte. Et l'irréparable se produit : l'homme la jette à terre, la piétine et s'éloigne, sans cesser de sourire... Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l'étrange Mr Hyde. Étrange ? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir ? Car si jamais visage a porté l'empreinte de Satan, c'est bien celui de Mr Hyde...

Et voilà, si vous voulez mon avis sur ces romans dites le moi ;)