vendredi 20 mars 2015

Boys don't cry

Titre : Boys don't cry
Auteur : Malorie Blackman
Edition : Milan
Collection : Macadam
Condition de lecture : Emprunt Médiathèque
Prix : 12.50 euros
Pages : 286
Genre : Jeunesse, Drame

Résumé :
Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Ouh la !!! Que dire de ce roman, mise à part que je l'ai adorer et ce malgré les différents petits hics que j'ai trouvé lors de ma lecture. 
Pour ne pas perdre de temps, commençons tout de suite, et notamment avec les personnages. 
Ces derniers sont à la fois touchant et exaspérant. A la fois adulte et enfant. 

Dante, le "héros" du roman, le personnage principal, est à la fois touchant de par la situation dans laquelle il se retrouve (père célibataire) que par son comportement envers sa fille. En effet, ce comportement évolue, il grandi et mûrit auprès de son enfant. 
Cependant, il est aussi stupide. Cette stupidité se ressent notamment au début de sa relation avec son enfant mais aussi dans son rapport avec son frère ou avec autrui. 
Nous avons aussi Adam, le petit frère de Dante. Adam est le genre de garçon que l'on aime mais que l'on peut détester en même temps. En effet, on aime ce personnage car il a fait des choix (notamment son orientation sexuelle) qui lui font du tort du fait de l'entourage proche d'Adam est homophobe. 
Or on aime le détester car c'est un garçon très sur de lui, un peu narcissique mais par ces côtés on peut se poser la question de savoir s'il ne s'agit tout bonnement pas d'une carapace. 
La famille de nos protagonistes est très soudées malgré le peu de démonstrations affectives.

Boys don't cry est vraiment un roman poignant du fait des sujets abordés : la vie d'un adolescent bouleversé par l'arrivée d'un enfant et l'acceptation par autrui d'une sexualité différente.
Malheureusement, j'ai trouvé la fin un peu faible pour moi. En effet, je ne voulais pas quitter les personnages, et je souhaitais voir grandir Emma, mais aussi connaitre la suite de leur vie à tous.

Au final, c'est un roman court, trop court, mais aussi rempli d'émotions. Je pense donc que c'est roman qui peut convenir au plus grand nombre.

18/20