vendredi 19 décembre 2014

Val-Jalbert Tome 1

Titre : Val-Jalbert Tome 1 L'enfant des neiges
Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Genre : Contemporain, Romance
Pages : 688 

Janvier 1916. Stupéfaction dans le village de Val-Jalbert ! Une religieuse découvre un bébé abandonné dans un ballot de fourrures, sur le perron enneigé du couvent-école. D'où vient ce poupon aux yeux si bleus, qui porte le nom de Marie-Hermine, comme en témoigne une courte lettre cachée dans ses vêtements? L'enfant sera élevée et instruite par les soeurs du Bon-Conseil et souvent confiée à une jeune voisine, Elisabeth Marois. Dotée d'une voix exceptionnelle, au fil des années, l'orpheline gagne le surnom de "rossignol des neiges". Grâce à son talent, elle fera la fierté du village ouvrier pourtant condamné à l'abandon. 

Mon avis :
Bon je tiens a vous prévenir, l'avis que vous allez lire ci dessous est un avis positif!!!!
Eh oui, je n'ai que des points positifs sur ce livre (si ce n'est un demi négatif qui n'a pas altérer mon jugement).

Ce roman a été réalisé grâce à une belle écriture celle de Marie-Bernadette Dupuy et cette écriture ainsi que le style d'écriture a permit une certaine fluidité dans la lecture. 
La fluidité est aussi due à l'histoire qui se déroule au Québec dans les années 1910-1930, et dont l'auteur a parsemé dans son récit des faits réels basés sur des sources, sources que l'on retrouve à la fin du roman dans un bibliographie. Grâce à ces sources, l'histoire a pu avoir des descriptions à la fois des personnages et des paysages très profondes et dont la beauté saute aux yeux. Par cela, nous lecteur, nous sommes dépaysés dès les premières pages. 

L'auteur nous rend les personnages proche de nous et par l'attachement que l'on peut avoir face à ces personnages on ressent à peu près les mêmes choses, notamment en ce qui concerne notre petite Marie-Hermine mais aussi tout ce qui touche à la nostalgie ou à l'amour. 
La romance est amenée de manière douce, et je ne l'ai pas trouvé trop cliché comme dans certains romans. Au contraire, ici, on se prête à imaginer que la cour se passé de cette manière et cela est agréable car il y a la notion de respect entre les personnes qui ressort. 

Cependant, je suis obligé de parlé de mon petit hic du roman. Ce sont deux personnages, alors tous les personnages ne peuvent pas nous plaire mais là c'était impossible de les apprécié. Ils s'agit de Laura Chardin et de Joseph Marois, deux personnages que j'ai trouvé tout bonnement arrogant, prétentieux voire même par moment "dictateur" en vers notre petite protégée Marie-Hermine. 

Comme vous l'aurez compris, le petit hic n'est pas néfaste pour la lecture car c'est une appréciation personnelle, et donc ce roman est vrai coup de coeur. Cela est très pour moi d'avoir un coup de coeur sur ce genre de lecture mais là la plume de l'auteur a su me subjuguée dès la première page et je me suis laissé transporté vers un autre pays, une autre époque et c'est cet exotisme qui m'a plu. 
Maintenant, je n'ai qu'une hâte, sortir de ma PAL la suite qui m'attend sagement. 

Ma note :
19/20