jeudi 11 septembre 2014

Le porte-bonheur

Titre : Le porte-bonheur
Auteur : Nicholas Sparks
Genre : Romance contemporaine
Pages : 380

Quand le Marine Logan Thibault découvre la photo d'une jeune femme souriante lors de son 3ème jour en Irak, son instinct lui conseille de ne pas s'en occuper. Au lieu de ça, il se rend à la base pour chercher le propriétaire. Personne ne la réclame, il la garde donc dans sa poche. 
Bientôt, Thibault semble avoir la chance de son côté. Que ce soit au poker ou au combat (2 membres de son unité ont été tués là où il a survécu). Son ami Victor a une explication : la photo lui porte bonheur.
De retour dans le Colorado, Thibault ne peut se sortir cette photo (et la jeune femme) de l'esprit. Convaincu qu'elle détient le destin entre ses mains, il décide de partir à sa recherche à travers le pays. S'attendait-il à la trouver en Caroline du Nord, dans le corps d'une jeune mère divorcée ? Se pourrait-il qu'elle soit la femme qu'il a attendu toute sa vie ? 
Passionnément attiré par Elizabeth, Thibault garde le secret sur la photo mais il se pourrait bien que la chance finisse par tourner...

Mon avis : 
Le roman Le porte-bonheur évoque la vie de trois personnages présent en un même endroit au même moment. 
Du fait que l'on suive trois personnages, nous avons trois points de vue et cela est découpé de la manière suivante : Un chapitre par personnage. Ce découpage permet une certaine rythmique au roman et on note de plus que cela donne aussi une richesse à la lecture. 

Le porte-bonheur annoncé pas le titre est une photographie d'une jeune femme qui va être découvert par un soldat lors d'une mission au Koweit/Irak. 
Ce soldat n'est autre que Thibault, un de nos trois personnages principaux. Après avoir trouvé la photo, il va la garder sur lui et au fil du temps et des événements cela va devenir son porte-bonheur qu'il ne quittera pas pendant cinq ans. Sur cette photo, on peut voir une jeune femme qu'il tentera de retrouver après sa démobilisation. 

Le second point de vue nous ait offert pas Clayton , le shérif adjoint du comté de Hampton (lieu où se déroule l'action). On le découvre voyeur, pervers et au fil des pages, il nous apparaît antipathique et fouineurs. 

Enfin, nous avons le point de vue de Beth, qui est une jeune femme de moins de trente ans, mère célibataire. Cette femme est courageuse et attachante  dans ses actions, ses choix et son passé. 

Nous avons aussi deux personnages secondaires qui malgré leur présence importante ne sont relégué qu'au second plan. Ils sont tout deux attachants à l'instar de Beth.

Le roman est écrit à la troisième personne mais ce la ne dérange pas l'implication que l'on peut avoir dans la lecture de ce roman. 
De plus, malgré qu'il s'agisse d'une romance, je me suis plus à lire ce livre que j'ai dévoré. Cela ma en quelque sorte réconcilié avec le genre. 

Ma note :
16/20