lundi 29 septembre 2014

Bébé Boum

Titre : Bébé boum
Auteur : Josée Bournival
Genre : Chick-lit
Pages : 501

Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !
Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l’aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu’elle lui est infidèle.
Pour Frédérique, la croix qui apparaît sur le test de grossesse est synonyme d’un paquet d’emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d’amants…
Même après des années d’essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d’une grossesse avant qu’il ne soit trop tard. Plus qu’un enfant, il s’agit pour elle d’une indispensable rédemption.
Quatre femmes, quatre personnalités, quatre visions complètement différentes, autant de bébés boums. Quatre trames qui s’entremêlent pour tisser une foule de situations savoureuses, de sautes d’hormones cocasses et de rebondissements incessants.
Quatre personnages irrésistibles que vous aurez envie d’adopter… avec ou sans leur progéniture !

Mon avis : 
Ce premier tome de la duologie Bébé boum montre la grossesse, de l'annonce à l'accouchement de quatre femmes allant de vingt-cinq à quarante-trois ans.
Au début, nous avions de sorte de couple, un représentait par deux amies du nom de Lily et Esther, et l'autre représenté par une mère et sa fille, Jeannine et Frédérique.
Cependant, leur grossesse va les rapprocher toute les quatre et elles vont devenir inséparable.

L'auteur nous démontre que chaque grossesse est différente, en effet ici chaque femme attend leur enfant dans un état d'esprit complètement différente, et cela fait la richesse de ce roman.
Les caractères des personnages sont tellement diversifiés que l'on s'attache au moins à une des protagonistes. De plus, chaque personnage sont définis de telle manière que l'on a l'impression qu'il sont vivant et qu'on lit quelque chose sur une amie. Cela renforce donc l'implication du lecteur dans le récit.

La fin du roman peut se suffire à elle même, c'est à dire qu'un second tome n'est pas nécessaire mais le fait que l'on s'attache tellement aux personnages que l'on souhaite une suite à leurs aventures.

Malgré le fait que j'ai bien aimé ce roman, j'ai noté un bémol. En effet, l'auteur est canadienne et cela ce ressent dans les expressions. La traduction n'a pas été abouti pour un lecteur français lambda et cela pose problème dans la compréhension.
En dépit de ce point négatif, je ne peux pas dire que ma lecture a été mauvaise.

Ma note : 
14/20