jeudi 24 avril 2014

Les yeux jaunes des crocodiles

Titre : Joséphine Cortès Tome 1 Les yeux jaunes des crocodiles
Auteur : Katherine Pancol
Genre : Contemporain, drame
Pages : 661

Un jour, j'ai eu envie de raconter la vie de Joséphine Cortès, une femme ordinaire confrontée aux péripéties de la vie. 
Mariée à Antoine, mère d'Hortense et de Zoé, historienne spécialisée dans le XIIe Siècle, Joséphine se croit à l'abri. Pourtant, tout va se défaire. 
C'est le début de la saga des crocodiles. 

Mon avis : 
C'est un roman qui se déroule à Paris, et s'ouvre sur le couple en déclin d'Antoine et Joséphine, parents d'Hortense et de Zoé. Hortense est une adolescente en pleine crise, qui ne supporte pas sa mère et qui lui dit clairement, alors que Zoé est une petite fille de dix ans, sensible, douce et calme. Le couple est en déclin et se sépare dès les premières pages. Dès lors, on suit la vie, la reconstruction de Joséphine, ses peurs, ses colères mais aussi ses joies. 
A côté de la vie de Joséphine, on suit Iris Dupin la sœur aînée de Joséphine, mariée à Philippe. Ce deuxième couple a un enfant Alexandre, du même âge que Zoé. Iris s'ennuie dans son quotidien et elle souhaite avoir la réussite. 
Trois autres personnages sont dans ce roman Henriette; la mère de Joséphine et d'Iris; et Marcel Grobz, ainsi que Josiane. Henriette et Marcel sont mariés depuis longtemps mais Josiane est venu chamboulée ce couple. 
Cependant le roman est plus axé sur Joséphine, sa reconstruction morale et sa vie avec ses filles et son amie Shirley. On apprend qu'elle aime le XIIème Siècle et qu'elle aurait aimé vivre lors de ce siècle. Cependant, étant au XXIème Siècle et ayant été quitté par son mari, elle doit trouver du travail pour ne pas se retrouver à la rue et pour protéger ses filles. Son beau frère Philippe lui offre des "petits boulots" de traductrices qui sont bien payés. C'est petits travaux vont rapprochés les deux amis et c'est ce qui va aider de plus en plus Joséphine a remonter la pente. En effet, grâce à son amie qui la pousse à prendre soin d'elle a essayer de plaire etc..., Joséphine va prendre de l'assurance. 
Cela va être un peu déjoué par Iris qui lors d'un dîner mondain, souhaite bien se faire voir et évoque le fait qu'elle écrit un roman. Pas n'importe quel type de roman, un roman qui se déroule au XIIème Siècle. Bien évidement cela intéresse un éditeur. Or c'est faux, mais Iris décide de demandé un coup de main à se sœur pour l'écriture, lui promettant le paiement de l'éditeur, et ce afin de ne pas être la risée de tous. 
Ayant accepté, Joséphine va se prendre au jeu, commençant à cacher à tous son secret, et elle va se révéler, grandir. Elle passe son temps à la bibliothèque et rencontre un jeune homme beau, et passionné d'histoire aussi. 
Voilà ce que je peux vous raconter sans vraiment vous spoiler. 

C'est un roman que j'ai adoré même si ce n'est pas le coup de cœur (il est passé à même pas deux doigts), car des passages m'ont dérangés. En effet, l'auteur utilisé les trois quart du temps la troisième personne et par moment dans son récit elle emploi la première personne. C'est en cela que le roman est passant à côté du coup de cœur. 

Cependant, malgré ce contre-point, le roman se lit rapidement (en deux jours, il était fini), la lecture est donc fluide et la plume de l'auteur agréable. J'en ressort satisfaite de ma lecture alors que ça n'était pas gagné (dû à l'abandon de Vu de l'extérieur). Maintenant, j'ai qu'une envie, c'est de me plonger dans le tome 2 malheureusement ce ne sera pas pour tout de suite car il ne m'attend pas dans ma PAL. 

Ma note : 
18/20