samedi 5 avril 2014

Demain J'arrête

Titre : Demain j'arrête
Auteur : Gilles Legardinier 
Genre : Contemporain et humoristique
Pages : 375

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mon avis :
Dans ce roman, on suit la vie de Julie Tournelle, plus précisément quelques mois de la vie de Julie. 
L'entrée en matière du roman est original, en effet la scène est placée dans une soirée pour le divorce de Jérôme. Ce n'est qu'au second roman que l'on "rencontre" notre protagoniste principal Julie. 
Alors après une rupture difficile, elle est invitée pour un weekend chez son amie Carole ; et à son retour elle remarque, dans le hall de son immeuble, un nouveau nom sur une des boites aux lettres. Ce nouveau nom l'intrigue et surtout l'a fait rire car il s'agit de M. Patatras. Je pense que si l'on se retrouve devant le nom d'une personne de ce genre, on peut avoir au minimum un sourire aux lèvres. 
Par la suite, elle va chercher à connaitre entièrement son nouveau voisin. Cela en devient même obsessionnel, elle décide même de prendre tous les risques les plus délirants!!!

Je trouve que l'auteur a réussi, au fil des pages, à ce que l'on s'identifie à Julie et nous décrivant ses sentiments mais surtout ses gaffes, ce qui prête à sourire. On suit aussi les sentiments naissants de la jeune femme envers son voisin. Mais ce dernier cache quelque chose et cela pique la curiosité de Julie au point qu'elle va prendre tous les risques afin d'éviter que ce voisin ne soit arrêté. 

Cependant les personnages secondaires sont aussi attachants et créent le sérieux du roman, comme la bonne conscience de Julie. Mais dès la deuxième partie du roman, on remarque que ces personnages secondaires deviennent moins sérieux et rentre dans le jeu de notre personnage principal. 
Je me suis attaché à Mme Roudan, la personne âgée du roman qui fait penser à une gentille grand-mère, cela est ressenti aussi par Julie. 

En bref, ce roman est quasiment un coup de cœur. Je dis quasiment car j'ai trouvé le début un peu long mais la suite m'a remué les émotions. En effet à des moments je riais de bons de cœur ou alors j'avais le sourire et à des moments j'avais les larmes aux yeux. 
C'est donc un très bon roman que je recommande à tous.

Ma note :
17/20