vendredi 7 mars 2014

La maison de Soie, Le nouveau Sherlock Holmes

Titre : La maison de soie 
Auteur : Anthony Horowitz
Genre : Policier
Pages : 360

Une nouvelle enquête inédite de Sherlock Holmes, scellée dans un coffre pendant cent ans. 
Un manuscrit trop compromettant pour être dévoilé plus tôt. 

Londres, novembre 1890.
Edmond Carstairs craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes suspend ses recherches.
Le lendemain, ce n'est pas d'un meurtre, mais d'un vol dont Carstairs est la victime. 

Holmes l'avait prévenu. 
Ce qu'il pouvait imaginer, en revanche, c'est qu'à mesure qu'il plongerait dans cette enquête, Londres lui révélerait son visage le plus sordide... 

La partie reprend. Et cette fois, Holmes et Watson n'en sortiront pas indemnes. 

Mon avis : 
Ce livre retrace une enquête de Sherlock Holmes vingt cinq ans après les faits. Ici, nous avons une enquête initiale par rapport à Mr. Carstairs qui a eu une malheureuse transaction économique. Mais cette enquête tourne mal et cela amène Sherlock a une enquête plus importante et plus dangereuse, en relation à un meurtre. Tout ce ligue contre Sherlock, mais ce dernier arrivera à s'en sortir.

Alors qu'ai je pensé de ce roman? 
Je n'ai pas beaucoup aimé ce roman, mais je ne vous lâche pas cela sans arguments. On va, tout d'abord, commencer par ce que j'ai apprécié. 
J'apprécie le fait que l'auteur m'ai eu dans son dénouement, en effet l'auteur a réalisé le clou de l'enquête de manière totalement simplement. Pour Sherlock Holmes, le meurtrier (et investigateur de toutes les péripéties de l'enquête) était déjà tout trouvé dès le début de l'histoire. Cependant, pour le lecteur il n'y a pas de coupable si ce n'est Sherlock Holmes. 

Ensuite, j'ai beaucoup aimé les différents bouleversements interne à l'enquête ou devrais-je dire aux enquêtes. En effet, de nombreux pièges vont être tendus pour avoir notre inspecteur. Ce dernier tombe dans ces pièges mais il s'en sort à chaque fois, bah sinon cela ne servirait à rien d'avoir écrit le roman. 

Bref voilà ce que j'apprécie dans ce livre. Maintenant, passons à ce que je n'ai pas apprécié. 

Dans un premier temps, et je n'en parlerai pas énormément, je n'aime pas le langage utilisé qui est un langage de la fin du XIXème et début XXème Siècle. Cela est normal, car l'action ce situe vers les années 1890, mais certaines expressions ou tournures de phrases étaient difficiles. Mais bon, cela n'est pas le plus grave. 

Ensuite, le récit est écrit par Watson, et cela est ce qui pêche. En effet, je pense que ce n'est pas le bon choix qu'a fait l'auteur. J'aurai préféré avoir le double récit, c'est à dire autant le point de vue de Watson et de Sherlock Holmes. 
Le docteur Watson fait un récit très long, et très descriptif. Cela m'a ennuyé énormément car cela a pris plus des trois quart du livre. Et comme qui dirait "Trop de description, tue la description".

Et enfin, c'est lié au point précédent, c'est la lenteur de l'action dû au nombreuses descriptions. Je pense que la moitié du livre aurait pu être supprimé, tout en gardant des descriptions, et au moins les péripéties et l'enquête serait plus fluide et plus intéressante. 

En bref, ce livre ne m'a pas convaincu du tout, au contraire. Le fait que je m'ennuyé pendant ma lecture me rebuté à le lire, la preuve je ne l'ai lu qu'en 15 jours. 

Ma note : 
13/20