dimanche 16 février 2014

Gone tome 1

Titre : Gone tome 1 
Auteur : Michael Grant
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 665

Qui n'a jamais rêvé d'un monde sans adulte?

IMAGINEZ ...
Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser ... Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades? Comment trouver de la nourriture? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

Mon avis : 
Avec Gone, on est tout de suite plongé dans l'action. En effet, dès le premier chapitre les adultes mais aussi les jeunes de plus de 15 ans disparaissent. 
Au début, l'action se déroule dans une école de Perdido Beach, et lorsque les disparitions surviennent on peut voir qu'il y a un vent de panique qui s'installe au sein des jeunes gens. Ce vent de panique précède une période de "récréation" où les mineurs font ce qu'ils veulent, mangent ce qu'ils veulent quand ils veulent. L'anarchie s'installe. Cependant, peu de temps après, l'ennui apparaît ainsi que la peur et l'angoisse; en effet les enfants veulent retrouver leur vie d'avant mais surtout leurs parents. 

Au niveau des personnages, on suit Sam; un jeune ado dont l'anniversaire des 15 ans arrive rapidement; ensuite Quinn; le meilleur ami de Sam; et Astrid; que l'on surnomme le "Petit Génie".
Bien sur nous n'avons pas que ces personnages, d'autres arrivent très vite dont Caine; Diana; Drake et Jake, mais l'histoire est centré tout de même sur les trois premiers protagonistes que je vous ai cité. 
Ces personnages comme tout les autres, essaient de comprendre ce qu'il se passe, pourquoi il y a toutes ses disparitions et cela devient un des fils rouge de l'ouvrage.

Ensuite, au milieu du tome, j'ai eu une sensation de déjà-vu alors que je ne l'avais jamais lu, passons. 
L'action est toujours là grâce notamment à l'arrive de nouveaux personnages. Le mystère des disparitions est toujours là, en effet tous les jeunes de plus de 15 ans disparaissent encore, et nos protagonistes ne savent toujours pas pourquoi. 
Des tensions apparaissent principalement à l'arrivée d'une sorte de dictature. La force règne et de nombreux personnages sont en contradiction avec le règlement instauré. 

De plus, on suit en parallèle une jeune fille du nom de Lana. Elle ne se situe pas dans la ville de Perdido Beach. Elle même cherche à comprendre ce qui se passe, pourquoi son grand père a disparu. On suit donc ses péripéties, jusqu'au moment où elle rencontre Sam et sa bande. 

La vie dans la ville se déroule plus ou moins normalement même si on peut voir que des enfants développent des pouvoirs surnaturels. Ce qui ne plait pas au "gouvernement" mis en place. Or il n'y a pas que les humains qui développent des pouvoirs, les animaux aussi. 
On peut, aussi remarquer grâce à Lana, qu'il existe une force obscur et qui pourrait expliquer en partie ce qu'il se passe. 

Vers la fin, on peut remarquer un changement de situation. En effet, au lieu de fuir certains personnages sont prêts à se battre contre leur "dictateur", d'autres souhaitent changer de camps mais sans vraiment le faire. 
Comme dit au début, Sam risque de disparaître car son anniversaire approche. Pourtant, à la fin, Sam ne se focalise plus sur cela, en effet il souhaite défier un personnage de la même envergure que lui. 

Pour moi ce livre est un gros coup de cœur, suivre ces jeunes dont la vie bascule d'une seconde à l'autre m'a plu du début à la fin. 
De plus, la plume de l'auteur est, pour ma part, fluide et il nous donne une intrigue qui est bien menée. 
Evidemment, il y a des petites querelles d'adolescents mais je trouve cela fait le charme de l'histoire. 

Ma note : 
19/20